Les fautes les plus courantes : à éviter bien sûr !

Posté le 20 mai 2016, dans la rubrique FICHES PRATIQUES

Qui a oublié à l’école les nombreuses leçons d’orthographe, conjugaison, grammaire… à apprendre par cœur ? Personne bien sûr ! La langue française étant réputée pour ses difficultés, ce n’était pas facile ! Alors revenons sur les erreurs les plus courantes pouvant se cacher dans vos textes.

« À » ou « A » ? « Il est allé à Paris ou a Paris » ?

Une erreur très courante et assez simple à éviter. Comparons-les : à est une préposition tandis que a est l’auxiliaire avoir à la troisième personne du singulier. Afin de savoir si a est bien un verbe, il suffit de changer le temps. Par exemple à l’imparfait, Il a peur devient Il avait peur, c’est bien un verbe donc pas d’accent, alors que Il va en vacances à Grenoble impossible de dire Il va en vacances avait Grenoble, donc a est une préposition et porte l’accent.

« Ce » ou « Se »? « Ce chien est fou » ou « Se chien est fou » ?

Ce est un pronom démonstratif (il montre) alors que se est un pronom personnel réfléchi. Se s’utilise devant un verbe et peut être remplacé par un autre pronom comme me, vous. Ainsi On se parle bientôt devient Nous nous parlons bientôt. Comme ce s’utilise aussi devant un verbe, il faut le différencier en le remplaçant par cela. Ainsi Ce fut une belle histoire devient Cela fut une belle histoire. Il peut aussi être utilisé devant un nom, il faut alors le remplacer par celui-là. Ce téléphone devient celui-là.

« Er » ou « É » ? « Il va danser » ou « Il va dansé »?

Une erreur très fréquente ! Une méthode simple vous permettra de savoir si le verbe doit être à l’infinitif (er) ou au participe passé (é). Il faut tout simplement le remplacer par un verbe du 3ème groupe comme prendre ou vendreCe verbe tu dois le conjuguer à l’imparfait devient Tu dois le prendre à l’imparfait, c’est donc bien l’infinitif. J’ai rêvé d’un éléphant rose devient J’ai vendu un éléphant rose, c’est donc bien un participe passé. Vous aimez rire ? Oui ? Alors remplacez votre verbe par mordre.

Un problème avec « on » ? « On n’y va pas » ou « On y va pas » ?

À l’oral, impossible de faire cette faute puisqu’on fait la liaison mais à l’écrit ?… Il faut toujours mettre ne dans une négation, on peut se séparer de pas, exemple, Je ne le souhaite à personne mais jamais de ne, Je danse pas est incorrect, il faut dire Je ne danse pas. Un doute persiste ? Remplacez on par l’homme : L’homme n’y va pas, la négation s’entend parfaitement.

« Ai » futur ou « ais » conditionnel ? « Je devrais y aller » ou « Je devrai y aller » ?

La différence de terminaisons entre le futur ai et le conditionnel ais pose parfois des problèmes. Afin de ne plus se tromper, il faut se rappeler que le futur c’est demain, dans un mois, un an, etc. et que pour le conditionnel -comme son nom l’indique- il y a une condition si. Oui mais comment ne pas oublier à quel temps il faut mettre le s ? C’est simple le conditionnel est toujours accompagné de si donc la terminaison du verbe prend toujours un s. Facile non ?

« Cents » ou « cent » ? « J’ai gagné deux cents euros mais toi, deux cent trente » ?

Une petite différence, bien minime mais pourquoi ? Tout simplement parce que cent, dans le premier cas, est seul, il prend alors un s mais dans le second cas, il l’a perdu parce qu’il est suivi d’un autre chiffre. Autre exemple : L’entrée coûte trois cents euros mais Le loyer coûte six cent trente euros comme cent est suivi d’un autre chiffre, il ne prend pas la marque du pluriel.

« Second » ou « deuxième » ? « La seconde Guerre Mondiale » ou « La deuxième Guerre Mondiale » ?

C’est la seconde tout simplement car il n’y a pas de troisième guerre mondiale, on emploie donc l’adjectif seconde. Mais pour une course avec plusieurs concurrents, on dira Il a terminé deuxième de la course car il y a un troisième coureur, un quatrième etc.

« Mr » ou « M. » ? « Mr Martin » ou « M. Martin » ?

Il ne faut pas confondre les abréviations ! Mr est l’abréviation anglaise de Mister alors que M. est l’abréviation de Monsieur, en français. Si votre texte est en français alors vous devez l’écrire ainsi, M. John rencontre M. Dupont.

Les adverbes en « ment », un ou deux « m » ? « élégament » ou « élégamment » ?

Comment savoir quand il faut mettre un second m ? C’est simple, il suffit de regarder si la syllabe -ment est précédée du son a (qu’elle soit écrite avec un e ou un a). Si c’est le cas alors l’adverbe prend deux m, comme abondamment ou fréquemment. Si la syllabe -ment est précédée du son e, comme dans notablement, il ne faut qu’un seul m.

Les adjectifs de couleur, accord ou pas d’accord ?

Il y a plusieurs points à retenir pour bannir les fautes. En général, l’adjectif de couleur s’accorde en genre (féminin ou masculin) et en nombre (singulier ou pluriel) avec le nom auquel il se rapporte, des robes bleuesdes souliers verts.

Mais si l’adjectif est double alors il est invariable un pantalon jaune mais des pantalons jaune foncé. En revanche si l’adjectif est en fait un nom commun concret comme marron, citron, kaki, marine, etc. alors il est invariable, des jupes marron.

Cependant il y a cinq exceptions à retenir rose, mauve, pourpre, écarlate, fauve, ces adjectifs s’accordent des robes roses et des chaussures mauves.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestEmail this to someone

10 réflexions au sujet de « Les fautes les plus courantes : à éviter bien sûr ! »

  1. Kler

    Bonjour,
    Très bonne piqûre de rappel sur l’orthographe et la grammaire, notamment le « cent » qui me pose encore parfois problème… Si je puis me permettre, j’utilise depuis peu le logiciel de correction Ortographe / Grammaire « Antidote » et je dois avouer que je suis très impressionné par cet outil aux fonctionnalités multiples ! C’est vraiment un excellent logiciel, que tout écrivain qui doute de son orthographe devrait acquérir.

    Répondre
  2. Kler

    Merci pour cette piqûre de rappel des fautes communes de l’orthographe. Lorsque j’écris, je conserve toujours à mes côtés le bon vieux dictionnaire (papier), le Bescherelle de l’orthographe et de la grammaire, sans oublier Internet qui regorge de sites utiles à tout écrivain soucieux du confort de ses lecteurs (dictionnaire de synonymes ou d’antonymes, ressources textuelles et lexicales, etc). Puisque lire un livre rempli de fautes d’orthographe nous est insupportable, imaginez ce qu’en penserait votre éditeur…

    Répondre
  3. Callewaert-Vinck Dominique

    Bonjour,
    Je suis professeur retraitée et j’ai refait des études afin de me perfectionner en français dans le domaine de la correction. Or jusqu’il y a quelques mois, votre superbe forum permettait de nombreux échanges et une belle entre aide entre vos membres écrivains.
    Il est regrettable que vous ayez supprimé ce beau forum, ou je pouvais aider des personnes avec efficacité pour l’orthographe, qui est mon domaine, et où je trouvais en echange de nombreux conseils dans d’autres domaines pour moi-même.
    Votre forum faisait la difference avec les traditionnelles maisons d’édition, quel dommage de l’avoir supprimé ! Si je puis me permettre, pourquoi cette décision ?…
    Avez-vous l’intention de recréer un forum par la suite ?
    Merci pour votre réponse, que j’attends avec impatience !
    Diminique, auteure et professeur

    Répondre
  4. Lilian

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec vous. J’ai également regretté la disparition de ce forum interactif, très sympathique et où l’entraide n’était pas un vain mot. D’ailleurs le nouveau site TBE n’est pas aussi fonctionnel que son prédécesseur lequel respirait la convivialité. C’est simple le nouveau site est triste et gris. De plus dans le processus de fabrication d’un ouvrage il a été installé une fonction qui empêche, celui qui le souhaite, d’insérer à sa convenance un n° ISBN. Sauf si l’intéressé clique sur la case du pourcentage aux libraires auquel cas il aura le droit d’avoir son ISBN tant désiré. Mais je parle, je parle, bien plus je prêche dans le désert car il est évident que nos doléances finiront incinérées ni plus ni moins. Je constate aussi que TBE possède aujourd’hui une page FBook très ennuyeuse chargée de faire de la promo (logique) alors pourquoi s’embêter à réinstaller un forum hyper sympathique pour le bien-être des visiteurs et autres écrivains….. Cordialement… Lilian.

    Répondre
    1. L’équipe TheBookEdiiton Auteur de l’article

      Bonjour, la création de ce nouveau site nous a pris énormément de temps. Cela se compte en mois, voire en années…
      Merci pour vos remarques constructives. Nous avons pour projet d’intégrer le forum prochainement.
      La page Facebook existe depuis plusieurs années et n’est pas là pour remplacer le forum.

      Répondre
  5. Jean-Michel Delefortrie

    Bonjour, bonsoir,

    Je suis plutôt (plus tard, on verra) d’accord avec Dominique. Si le forum n’était pas très pratique à utiliser (avis personnel), il avait le grand mérite d’exister. Ceci dit, le site est appelé à évoluer, si j’en juge par le nombre de clics qui ne mènent nulle part. En français, on peut appeler cela des « bogues »…
    Notre hôte va corriger tout cela, j’en suis sûr. Juste une question de patience.

    Petit aparté sur le titre de cette rubrique : c’est bien d’avoir accentué la majuscule, mais celle-ci est malvenue suivant le deux-points ! « Les fautes les plus courantes : à éviter bien sûr ! » (Cf : les manuels des règles de typographie.) L’erreur est devenue — hélas ! trop courante, sachant que Word montre; à ses utilisateurs, le mauvais exemple !

    Bien cordialement,
    JMD

    Répondre
  6. Poumarat Lucile

    Bonjour, oui je fais des fautes …d’orthographe et autres. Par exemple je confonds le passé simple et l’imparfait dans mon texte.
    Ex: après maintes discutions, je l’achetai donc seule.
    Je l’aimais bien et je l’ai regretté un temps. Elle a rendu mon fils heureux et cela suffisait à mon bonheur. Mon mari dira d’elle, plus tard, « c’était une garce ».
    Merci de corriger ces fautes d’orthographe et de me dire…comment je peux faire lire mon document de 250 pages environs?
    Bien à vous
    Lucile poumarat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Captcha Recharger l'image