interviewmam.gif
Le Blog de Mamirene
Les auto édités – Le Blog
Les auto édités – Le Forum

Vous êtes chez TheBookEdition depuis de le départ avec « Agathe sauve Marie Clotilde. », Pourquoi un livre fantastique ?

Tout a démarré sur mon premier blog, j’avais une rubrique intitulée « les gens » où je parlais de personnes vivantes ou disparues et mes visiteurs m’encourageaient à écrire une nouvelle. Un jour, en cherchant de la documentation sur google, je suis tombée sur la photo d’une petite église dans une forêt, et ça a été le déclic. En une soirée le personnage d’Agathe, l’idée de la nouvelle fantastique (avec comme toile de fond l’église, un fantôme et une mission )est née et le premier épisode en ligne sur mon blog. Ensuite les épisodes sont passés deux fois par semaine .le premier volet étant terminé on m’en a suggéré d’autres. En tout j’ai de la matière pour 7 volets, le prochain qui sortira dans la série fantastique sera Agathe en Atlantide.

Vous avez depuis publié 5 autres livres, ce sont de nouveaux textes ou des manuscrits que vous avez sortis d’un tiroir comme par magie ?

Les deux, si on prend ma tête pour un tiroir … (rire)

Pour Nanie la bonne Lorraine, ce sont les trois meilleures histoires réunies dans le même recueil (paru également sur mon blog, mais revus et corrigés pour faire ressortir le côté déjanté de cette mamie pas comme les autres).

Les contes, ne sortent pas de mon disque dur, je les écris au fur et à mesure. Mais j’ai de merveilleuses conseillères, mes filles de 7 et 8 ans.

Vous êtes devenu une activiste de l’auto édition avec une communauté de blogs et un forum, d’où est venue cette idée ?

Je pense que l’auto édition est l’avenir de nombreux auteurs de talent qui seraient restés avec le système classique des maisons d’édition traditionnelles, des inconnus géniaux, mais inconnus quand même.

J’ai eu l’idée de la communauté des auto édités car je pense que l’union fait la force. J’en ai eu la confirmation avec des auteurs qui m’envoyaient des mails en disant, je n’en peux plus, mes livres ne se vendent pas… Un jeune femme qui se reconnaîtra était prête à investir 3000€ pour se faire éditer à compte d’auteur dans une maison d’éditions dont je n’ai pas d’écho favorable quant aux résultats. En se regroupant on devient une force, on partage ses idées, ses trucs…(et peut-être ses lecteurs…)

Quant au forum, l’idée s’est imposée car la communauté était limitée aux blogueurs hébergés chez Over Blog, maintenant nous sommes ouverts à tous.

Tout est parti de votre blog, le rapprochement entre les blogs et l’édition en ligne vous semble t il une bonne chose ?

Ca commence à porter ses fruits, je vends personnellement plus grâce à mon blog perso que sur le catalogue de thebookedition et je pense que si d’autres font la même chose, ça va « cartonner ». Les lecteurs vont aussi comprendre que l’édition en ligne n’est pas incompatible avec talent. J’achète plus volontiers les livres des « blogopotes » comme nous nous appelons entre nous qu’en librairie où je dois me fier à mon feeling. Nous avons d’ailleurs dans le forum un excellent débat à ce sujet.

TheBookEdition change au fil du temps, êtes vous satisfaite de la tournure que le site prend ?


Il évolue et c’est une bonne chose, c’est une société réactive (on l’a vu avec l’ISBN par exemple), à notre écoute. Il y aurait encore des choses à améliorer bien-sûr, mais rien ne se construit en un jour…

Quels conseils donnez vous aux auteurs qui veulent se lancer aujourd’hui ?

Il y a du boulot et vous ne ferez pas fortune tout de suite, mais si c’est votre rêve, foncez…

Avec le système proposé par thebookedition, vous n’avez rien à perdre, juste une belle expérience à vivre. Et ne restez pas seuls, profitez de l’aide des anciens, c’est bon pour le moral. Il en faudrait davantage des forums comme le notre et des groupes d’auto édités..

Quels reproches pouvez vous faire à TheBookEdition.com ?

Pas de reproche, des suggestions…

Par exemple prévoir un sous-titre pour les séries ou les suites. (au lieu d’Agathe sauve Marie Clotilde, le titre original était : Agathe et le mystère de la petite Eglise dans la forêt… j’ai donc du le changer puisqu’il n’y avait pas assez de place…)


Quels sont les points forts de Thebookedition

La rapidité, on obtient en théorie nos livres en 5 jours depuis l’instant de la commande, pour moi en moyenne c’est 3 jours…

La clarté du contrat que l’on peut imprimer et lire tranquillement (ce qui n’est pas le cas chez tout le monde…) et enfin les droits d’auteurs réglés sans minimum de montant (je connais des auteurs qui précédemment chez leur éditeurs ne percevait leur gain qu’à partir d’un minimum, donc s’ils n’ont vendu que 4 ou 5 livres, ils n’ont rien eu et c’est tout bénéfice pour l’éditeur… En plus c’est super motivant de recevoir un chèque même tout petit.

En conclusion, j’espère que ma collaboration avec Thebookedition durera le plus longtemps possible et sera couronné de succès

Interview de Irène Pauletich du 31 Janvier 2008

Partager l'article sur : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email