Lors du Prix du Polar auto-édité 2015, notre auteur Karine Carville a remporté le Prix Encouragement du Président du Jury ! Découvrez son interview ci-dessous.

IMG_5687

Karine Carville avec les membres du Jury

Parlez-nous un peu de vous !

Je suis professeur des écoles, épouse, maman et écriveronne ! (On m’a dit de faire court, ça ira là ? LOL)

Comment avez-vous appris l’existence du premier Prix du Polar auto-édité ?

C’est l’une de mes lectrices qui m’en a parlé.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à participer ?

Je ne suis pas très concours, mais j’ai trouvé que c’était une belle idée d’enfin mettre en avant le travail des indépendants. Les médias parlaient de plus en plus de nous, il était temps qu’un premier concours officialise notre travail.

 

Comment avez-vous appréhendé le concours ?

Très sereinement au début. Je me suis pris au jeu, j’ai tenté d’intéresser mes lecteurs en cherchant des infos, des images, mais aussi en essayant de les faire rire pour ne pas leur prendre la tête. Cependant, certaines tensions sont apparues lors du vote des lecteurs et j’ai préféré mettre un peu de distance au final.

 

Il y avait finalement 48 ouvrages en lice… Qu’avez-vous ressenti au moment de l’annonce des demi-finalistes ? Et au moment de l’annonce de votre Prix ?

Vivante ! Mon livre sortait du lot, c’était déjà une belle victoire.

 

Comment avez-vous vécu la remise des prix et la dédicace qui a suivi ?

C’était un très beau moment dans ma vie d’écriveronne. J’ai pu profiter un peu du Salon du Livre le matin, puis j’ai découvert les équipes de The Book Edition et de Book N’Series qui me suivaient dans cette aventure depuis des mois. C’est toujours un plaisir de rencontrer en vrai des gens que l’on côtoie assidûment via les réseaux sociaux. Pour la dédicace, j’ai surtout eu l’occasion de voir passer des amis auteurs que je n’avais pas vus depuis un bout de temps, et des amis tout court aussi. C’était un bon moment.

KarineCarville

 

Cela fait déjà quatre mois ! Est-ce que quelque chose a changé dans votre vie d’écrivain auto-édité ? Quels sont vos projets actuels ?

Non, rien de plus. Enfin, pas vraiment. L’aventure continue, mais ce n’est pas un « ronron » pour autant. Un nouveau livre est sorti au mois de juin, plus axé romance (« Nouvelle Donne »), un autre est en préparation. Un projet d’album jeunesse est en cours de réalisation. Et je suis passée sur Amazon avec deux de mes titres (sur les six actuels) et cela a bien fonctionné. En fait, un prix n’est pas une fin en soi, c’est la reconnaissance d’un travail régulier, à un instant T. Mais il ne faut pas imaginer que le travail s’arrête ou devient plus facile ensuite, bien au contraire : les lecteurs, depuis le prix, sont en droit d’en attendre encore plus !

 

Et si c’était à refaire…

Non, je ne changerai rien. De toute façon, je n’aime pas regarder en arrière : j’avance !

 

Fort de l’engouement pour cette première édition, nous relançons le Prix du Polar Auto-Edité dès la rentrée ! Quels conseils donneriez-vous aux auteurs qui aimeraient, comme vous se lancer dans le concours ?

N’ayez pas peur : l’équipe est sympa ! Sinon, honnêtement, je n’ai pas de conseil. Si l’aventure vous tente, foncez ! Vous n’avez rien à perdre !

 

 

Le Prix 2016 du Polar Auto-Edité sera lancé le 1er octobre prochain, avec de nouveaux membres du jury… On ne vous en dit pas plus mais tenez vous prêts !

Partager l'article sur : Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email