Anne Cossé, Interview.

anne-cosse.jpg

Le Blog : Acupression.fr
Le Livre : Lancez et gérez votre activité en profession libérale.

1 – Anne cossé en quelques mots, qui êtes-vous ?

Mon parcours est un peu atypique. Après des études d’ingénieur et de commerce, j’ai travaillé 12 ans dans la banque internationale. Puis j’ai eu l’envie et le besoin de travailler de façon indépendante, et je suis rentrée en France pour m’installer à mon compte. J’ai lancé la formation interculturelle en 1999. Il s’agit de donner les clés pour déchiffrer le comportement de gens d’une culture différente de la votre, d’aller au-delà des clichés et de comprendre les dimensions sous-jacentes, et ensuite de comprendre l’impact des différences culturelles dans la communication, le management, la vente, la négociation etc.. En parallèle, j’ai commencé à intégrer dans ma vie l’acupression et d’autres techniques non conventionnelles pour mon propre bien-être. Après quelques années, en constatant les résultats, j’ai voulu apprendre au niveau professionnel. Je suis retournée à l’école pour me former et obtenir un diplôme en acupression. Je suis allée aux Etats-Unis, car on y enseigne de nombreuses formes d’acupression, et par ailleurs je voulais un diplôme reconnu par un Etat (ce qui n’est pas le cas en France). Je poursuis donc deux activités en parallèle. Trois si l’on considère l’écriture et l‘édition de livres.

2 – Vous êtes diplômée d’un MBA HEC et de l’école Polytechnique, vous avez voyagé pour les affaires, et aujourd’hui vous êtes praticienne en Acupression, vos voyages y sont pour quelque chose ?

Je voyage depuis l’âge de deux ans, et très tôt j’ai été attirée par l’Asie. Je partage de nombreuses valeurs et principes philosophiques ou spirituels de cette région du monde. Plus tard, j’ai vécu à Hong Kong, Taiwan et Singapour. J’ai également vécu en Californie, terre d’arrivée de ces techniques en Occident dans les années 60, et lieu d’avant-garde en de leur développement et usage. Je suis convaincue de l’efficacité des médecines traditionnelles depuis de nombreuses années. Ma conviction est basée sur mon expérience, bâtie aussi et surtout lors de mes séjours a l’étranger.

3 – Pouvez vous nous présenter l’Acupression en quelques mots ?

L’acupression (ou digitopression, ou digitoponcture) est une méthode thérapeutique naturelle et millénaire qui stimule le flux énergétique du corps, renforce la capacité d’auto-guérison et permet ainsi de mieux résister aux maladies. Elle est une des trois grandes disciplines de la médecine chinoise, avec la phytothérapie, et l’acupuncture. A ces trois techniques fondamentales viennent s’ajouter la diététique avec son effet curatif et préventif et bien sûr les gymnastiques énergétiques basées sur la circulation harmonieuse du chi : Tai-chi, Qi gong… Le praticien de médecine chinoise se spécialise dans une des cinq branches citées. L’acupression suit les concepts fondamentaux de la médecine chinoise, qui compte 5000 ans d’histoire : l’énergie vitale, les méridiens, le yin et le yang, et les 5 éléments.

Un nombre croissant de données et d’études scientifiques démontre pourquoi et comment l’acuponcture est efficace, mais la recherche s’est enfin penchée sur l’acupression, et des études de plus en plus nombreuses expliquent et valident l’efficacité de cette technique manuelle.

4 – « Lancez et gérez votre activité en profession libérale » se base sur vos expériences dans le monde des affaires et sur votre position d’indépendante, dans quel but avez-vous écrit ce livre ?

En tant qu’indépendante, j’ai baigné pendant des années dans le labyrinthe de l’administration française. Chaque année je découvrais quelque chose de nouveau, et finalement je me suis rendue compte qu’à force de chercher, demander et pratiquer, j’avais accumulé une somme importante de connaissances sur le sujet. Ceux de mes amis qui envisageaient de se mettre a leur compte me posaient de nombreuses questions, et à ma grande surprise, j’avais toujours la réponse ! Puis ils ont commencé à m’envoyer leurs amis… A ce stade j’ai réalisé que le besoin d’informations, et surtout de conseils, dans ce domaine était immense, et j’ai écrit le livre. Mon approche est de partager du vécu, les trucs qu’on ne sait que quand on les vit, tout ce qui n’est pas dans les brochures mais qui est fondamental pour faire les bons choix, éviter les erreurs qui coûtent cher en temps et en argent. L’autre objectif du livre est d’offrir toute l’information dont on a besoin. Tout est là, pas besoin de courir à droite ou à gauche, ou de surfer sur Internet pendant des semaines.

5 – Votre profil laisse à croire que vous avez toutes les chances de vous faire éditer par une maison d’édition, l’auto édition est un choix ?

En effet c’est un choix. Les propositions que j’ai reçues des maisons d’édition, tant en France qu’en Asie, ne me conviennent pas. Je souhaite conserver tous les droits attachés aux œuvres littéraires, et pouvoir éditer où bon me semble en fonction du livre. Par ailleurs, la rémunération d’un auteur dans ce circuit traditionnel est réduite à une portion quai inexistante. Si ma motivation en écrivant ces livres est de partager mon savoir, il n’en demeure pas moins que j’en espère une rémunération décente ! Au bout du compte, la différence entre circuit traditionnel et auto-édition est transparente pour l’acheteur, mais pour l’auteur c’est fondamental. Bien sûr, j’aimerais pouvoir bénéficier de la puissance marketing des maisons d’édition, mais Internet offre des possibilités immenses si on se retrousse les manches.

6 – Votre blog fonctionne très bien, comment faites-vous votre promotion et que pouvons-nous y trouver ?

Un site Internet doit tout d’abord être référencé dans les principaux moteurs de recherche. Ensuite, je suis référencée et/ou j’ai des liens croisés avec des portails sur la santé holistique ou l’Asie, que j’ai choisis pour leur qualité. Ils m’ont fait l’honneur d’accepter ces recommandations mutuelles.

Un deuxième point important est la convivialité de navigation. J’ai passé beaucoup de temps à réfléchir à la structure du site, et j’ai scrupuleusement suivi tous les conseils de mon frère, qui a été webmaster ! Il y a des erreurs à ne pas faire, que seul un expert peut vous expliquer.

Mais au-delà, l’élément essentiel à mes yeux est de donner. Je donne beaucoup d’informations dans ce site, je partage ma connaissance et ma passion. Et les internautes le ressentent. Les gens savent reconnaitre la sincérité. Je reçois de nombreux emails dans ce sens. Mon site est pourtant perfectible (j’ai plein d’idées, mais pas assez de temps !)….

7 – « Femme actuelle » et « Vogue » ont parlé de vous, comment accéder à ce genre de médias ?

Par le bouche à oreille, et en rencontrant les journalistes dans l’exercice de ma pratique. De plus, mon site Internet www.acupression.fr reçoit en moyenne 1.500 visiteurs par mois depuis sa création en Août 2005, et les journalistes papier ou Internet me contactent après avoir découvert le site.

Pour finir, je voudrais remercier sincèrement TheBookEdition.com de permettre à de nombreux auteurs de s’exprimer et de partager leur savoir par les livres.

Anne Cossé pour TheBookEdition.com, Avril 2008

2 réflexions au sujet de « Anne Cossé, Interview. »

  1. karl BEGUE

    Anne COSSE est une auteur exceptionnelle. Son propos est pesé et rigoureux. Son attrait pour l’Asie montre une ouverture et une lucidité particulières.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*